L'édito

L'édito

Frédéric Decker de lamétéo.org

Septembre 2021 : chaud et orageux en France

Après un été en demie-teinte, une ambiance estivale a concerné la France en septembre avec des pics de chaleur remarquables, mais aussi une tendance orageuse marquée. Frédéric Decker dresse le bilan du mois.

N'hésitez pas à "aimer" Lamétéo.org sur Facebook pour vous tenir informés des dernières mises à jour et infos météo --->

Après des mois de juillet et août un peu plus frais que la normale, la chaleur a enfin daigné pointer le bout de son nez en septembre. Une petite période fraîche du 20 au 22 puis le 30, sous la normale, n'ont pas pesé bien lourd face à l'omniprésence de la chaleur le reste du mois.
La température moyenne mensuelle nationale s'élève à 19,0 degrés. Depuis 1946, seuls quatre mois de septembre ont été plus chauds que cette année : 2016, 2006, 1961 et le record datant toujours de septembre 1949 avec 19,5 degrés. A noter par ailleurs un mois de septembre ex aequo avec 2021 : 1987 avec 19,0 degrés également.
Le record de froid du mois revient à Guéret, dans la Creuse, avec seulement 0,9 degré le 30 et des gelées blanches assez fréquentes ce matin-là.
Le record de chaleur du mois appartient à Cazaux, en Gironde, avec 36,7 degrés mesurés le 7. Des records de chaleur sont d'ailleurs tombés autour de la Garonne les 7 et 8.

Pluie modérée et orages

Pluies et orages ont été fréquentes au sud de la Loire au cours des trois premières semaines de septembre. Au contraire, les régions situées au nord du fleuve, le long des frontières de l'est ainsi que la Corse ont vu assez peu de pluie.
Agen détient le record de forte pluviométrie au cours de ce mois avec 205 mm dont 130 mm dans lac seule journée du 8, un record annuel sur cette station datant de 1941. Les inondations ont évidemment été très importantes tout comme les dégâts. Fort heureusement, aucune victime à déplorer lors de ces violentes intempéries.
L'ile Rousse, en Corse, n'a reçu qu'1 mm de pluie dans le mois, valeur la plus faible à l'échelon national.
En moyenne nationale, la France a reçu 57 mm pour une normale de 65 mm. Le déficit reste donc assez modeste, de l'ordre de 12%.

Ensoleillement moyen

La durée d'ensoleillement de septembre 2021 a été conforme à la normale à l'échelon du pays : 196 heures pour une normale de 195 heures. Mais avec des disparités géographiques importantes : un excédent notable sur la moitié et, au contraire, un déficit remarquable sur les régions méridionales, et plus particulièrement au pied des Pyrénées.
Ainsi, Saint-Girons, en Ariège, n'a vu le soleil que durant 132 heures dans le mois, à peine plus de 4 heures par jour !
Le "record" du mois revient assez logiquement à Ajaccio et ses 251 heures de soleil, talonnée toutefois par La Rochelle et ses 250 heures !

Un mois chaud, relativement sec bien qu'orageux au sud de la Loire, et moyennement ensoleillé. Il fut d'ailleurs conforme aux tendances saisonnières émises par MeteoNews, au contraire des mois de juillet et août plutôt mal anticipés.

Frédéric Decker

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.