L'arc-en-ciel

 

L'arc-en-ciel

arc en ciel"Dieu créa l'arc-en-ciel. Quelques minutes après, dans un souci d'orgueil légitime, le diable voulut faire encore mieux. Plein d'ardeur, il essaya de porter encore plus loin les deux piliers le l'arc." L'arc-en-ciel est un phénomène agréable à regarder et souvent photographié pour ses couleurs, mais aussi parce qu'il est le signe de l'espoir, du retour du soleil après la pluie... Il a pourtant été longtemps considéré comme nuisible.

La lumière que nous envoie le soleil est en fait un mélange de couleurs: rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Ce sont les sept couleurs de l'arc-en-ciel. Lorsqu'un fin rayon de lumière blanche ou de lumière solaire traverse un prisme triangulaire, les couleurs qui composent ce rayon lumineux se séparent et deviennent visibles. L'arc-en-ciel révèle de la même manière les couleurs qui composent la lumière solaire. Ce phénomène se produit lorsque les rayons solaires se réfractent dans les gouttelettes d'eau qui les décomposent alors selon les couleurs du spectre. La lumière se réfracte donc dans une gouttelette, puis se réfléchit sur le fond de celle-ci et sort de nouveau dans l'air.

L'arc-en-ciel se dédouble parfois: l'arc-en-ciel principal est nettement visible et l'arc-en-ciel secondaire en revanche a des couleurs beaucoup plus atténuées et disposées en sens inverse du principal. L'éclat des couleurs dépend du diamètre des gouttes d'eau. Celles-ci doivent atteindre au moins 1 ou 2 mm de diamètre, sinon on assiste à la formation d'un arc-en-ciel terne, voire...blanc! Il faut bénéficier également d'un ciel variable. Le ciel de traîne est le plus approprié (après le passage d'une perturbation, alternance d'éclaircies et d'averses), mais il faut aussi que le soleil ne soit pas trop haut au-dessus de l'horizon. Il ne doit pas dépasser 52°.



Petites anecdotes...

arc en cielL'arc-en-ciel était autrefois redouté et considéré comme nuisible. Pour le faire "partir", on crachait dans une main, on frappait avec l'autre de manière à former une croix tout en proclamant: "Je te coupe en croix, tu n'reviendras pas".

L'arc-en-ciel le plus long qui ait jamais été signalé a été aperçu le 14 août 1979 au Pays de Galles et a duré trois heures.

Une ancienne légende raconte que l'on pouvait trouver un baril rempli d'or aux pieds d'un arc-en-ciel. Excusez-moi, j'y vais...

 

 

 

 

 

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.