La pluie et la bruine

 

La pluie et la bruine

pluieLa pluie et la bruine sont des phénomènes très communs. La pluie est plus ou moins appréciée selon les personnes et les conditions. Les agriculteurs ont besoin de pluie, mais ni trop, ni trop peu. Le vacancier, lui, préfère s'en passer pour profiter du soleil. Mais lors des fortes chaleurs parfois tenaces, on finit par espérer un peu de pluie...

Les gouttelettes que contiennent les nuages sont fines et légères. Elles flottent dans l'air. En se rencontrant, elles grossissent, deviennent plus lourdes et finissent par tomber en rencontrant d'autres gouttelettes. Elles finissent par former des gouttes qui tombent en pluie. Lorsque la couche nuageuse est peu épaisse, les gouttelettes grossissent peu et tombent en pluie fine: la bruine. Au contraire, plus les nuages sont développés et plus les gouttes sont volumineuses. Dans les régions froides où le sommet contient fréquemment des cristaux de glace, les pluies se déclenchent un peu différemment: ce sont les cristaux de glace qui, en tombant, se soudent entre eux et deviennent plus volumineux. Quand ils atteignent le bas des nuages, à température positive, les cristaux fondent et continuent à tomber sous forme de pluie. Les pluies sont régulières lorsqu'elles se produisent en présence d'un flux constant d'air chaud ascendant. Tant que l'air chaud est présent, la pluie ne cesse pas. Dans le cas d'un front froid, où l'air froid glisse au-dessous d'une masse d'air chaud, la pluie est de courte durée mais souvent violente. Elle tombe au moment où l'air chaud est contraint de s'élever, mais cesse dès que le front est passé.



Petites anecdotes...

pluieIl tombe chaque minute près d'un milliard de tonnes d'eau sur notre planète.

Si, à un moment donné, toute l'eau contenue dans l'atmosphère devait tomber en même temps, la Terre entière serait recouverte de 2,5 cm d'eau.

La plus forte pluviosité au monde est celle du mont Waialeale à Hawaii, qui reçoit une moyenne annuelle de 11.940 mm de pluie en 350 jours, soit la hauteur d'une maison de quatre étages.

Le 26 novembre 1970, il tomba 38 mm de pluie... en une minute en Guadeloupe.

A l'Ile de La Réunion, dans le cirque de Cilaos, il tomba en une seule journée 1.800 mm de pluie du 15 au 16 mars 1952, soit l'équivalent de trois années de pluie à Paris.

A Cherrapunji en Inde, il est tombé 26.461 mm d'août 1860 à juillet 1861, un record mondial annuel impressionnant!

En France, à La Llau dans les Pyrénées Orientales, il est tombé 840 mm de pluie le 18 octobre 1940 sous un orage dévastateur.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.