News

 

Descente d'air froid dimanche et ces prochains jours

Comme prévu par Lameteo.org, des gelées parfois sévères se sont produites cette semaine, jusqu'à -7,5 degrés à Mourmelon-le-Grand (Marne) mercredi 25 mars à l'aube. Plusieurs contrées, du nord-est à l'Auvergne et au Limousin, ont connu deux à quatre nuits consécutives avec des pics entre -5 et -8 degrés. Après le redoux de vendredi et samedi, une nouvelle descente d'air froid se prépare.

Un temps printanier s'impose ce samedi, avec des températures maximales souvent comprises entre 15 et 20 degrés sur la plupart des régions, un peu moins le long des côtes, notamment près de la Manche (autour de 10 degrés seulement).

A partir de ce soir et dimanche, un puissant anticyclone de plus de 1050 hPa va diriger un courant de nord-est froid depuis la Scandinavie jusqu'à la France, alors qu'une frontogénèse (formation d'un front) se fera sur les régions centrales jusqu'aux frontières de l'est et s'étalant vers le sud. Elle occasionnera alors quelques pluies et de la neige de plus en plus bas sur les hauteurs.

Il ne fera pas encore très froid dimanche matin sous les nuages et le début d'apport en air froid : 2 à 6 degrés sur la moitié nord et 2 à 12 degrés au sud. La chute sera brutale en revanche l'après-midi : pas plus de 7 à 11 degrés sur la moitié nord (jusqu'à 10 degrés de chute en 24 heures) et encore 8 (Limoges) à 19 degrés (Perpignan) dans la moitié sud.

Dès lundi matin, les gelées reviendront en force sur toute la moitié nord, hors frange littorale, jusqu'au Limousin avec 0 à -4 degrés. La Picardie et la Champagne-Ardenne pourraient connaître des pics à -5/-6 degrés. L'après-midi, il fera moins de 10 degrés quasiment partout (6 à Tarbes, 7 à Strasbourg). Seul le littoral Méditerranéen atteindra 10 à 14 degrés.

Mardi matin, il gèlera sur la moitié Est jusqu'aux Pyrénées, 0 à -4/-5 degrés en général. En journée, il fera rarement plus de 10 degrés en dehors de la région PACA et du littoral Corse. 

Les gelées resteront nombreuses et parfois fortes mercredi avant un redoux progressif les jours suivants. Les températures diurnes regagneront 1 ou 2 degrés par jour également, jusqu'à retrouver des couleurs de saison sans doute entre vendredi et samedi prochain. Nous pourrions même basculer dans la douceur par la suite, mais cela demande confirmation d'ici là.

Ce second coup de froid tardif interviendra sur une végétation très avancée cette année après l'hiver le plus doux observé en France et une douceur encore bien présente du 1er au 20 mars. On peut malheureusement craindre des dégâts sur les cultures. Les agriculteurs devront donc prendre des dispositions autant que possible pour limiter les dégâts. 

Ce coup de froid se produit dans un contexte sanitaire déjà très difficile compte-tenu de la pandémie de Covid-19. Il conviendra de rester parfaitement confinés bien sûr, le froid ayant tendance à abaisser nos défenses immunitaires, nous exposants davantage aux virus. Tous à la maison !

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Samedi 28 mars 2020 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.