News

 

Deux nouveaux coups de vent ce week-end

Cet hiver 2019-2020 aura été marqué par un temps largement dépressionnaire, très doux, pluvieux et venteux, plus encore au cours de ce mois de février. Et ce n’est pas fini puisque deux nouveaux coups de vent sont en préparation pour le week-end…

Après le coup de vent donnant des rafales tempétueuses jeudi, jusqu’à 116 km/h en plein coeur de Paris, une accalmie de courte durée se dessinera sur l’ensemble de la France ce vendredi. Côté vent en tous cas, car le soleil restera timide.

Le vent commencera à s’accélérer sur le Finistère dès ce vendredi soir en fin de soirée avec des pointes à 90 km/h, en marge d’une tempête se rapprochant de l’Irlande avec une pression de près de 960 hPa en son centre, alors que le courant jet s’enfoncera vers le Cap Finisterre, en Espagne.

Dans la nuit, ces fortes rafales gagneront toutes les régions du nord-ouest avec des valeurs de l’ordre de 80 à 100 km/h en Bretagne, sur les Pays de la Loire et la Normandie, voire 120 km/h sur les côtes. La tempête frappera alors l’ouest de l’Irlande, jusqu’à 140 km/h. Dans le même temps, des fortes rafales balayeront les sommets pyrénéens, dépassant 100 km/h, et le Lyonnais, jusqu’à 80/90 km/h.

Samedi matin, les bourrasques se généraliseront sur les deux-tiers nord du pays, atteignant 80 à 90 km/h et ponctuellement 100 km/h dans l’intérieur, y compris sur l’Auvergne et le Lyonnais. Les rafales seront à peine plus fortes sur les côtes et les montagnes, jusqu’à 110-120 km/h.

L’après-midi restera tout aussi agité avec des rafales du même ordre que le matin sur les mêmes régions. Un petit tiers sud restera toujours à l’écart. Le courant jet sera fort, sans atteindre des valeurs très élevées durant ce premier coup de vent.

Une accalmie se dessinera entre samedi soir et la nuit suivante. Les vent décélèrera alors partout, ne dépassant pas 70-80 km/h sur les côtes et 50-60 km/h dans les terres. Mais une dépression secondaire préparera son coup de vent sur le proche-Atlantique.

Dès dimanche matin, les vents devraient nettement s’accélérer du centre-ouest du pays vers le Bassin Parisien, à peu près en phase avec un courant jet devenant violent plongeant vers le Golfe de Gascogne, avec des rafales localement tempétueuses au sol jusque dans les terres, jusqu’à 80 à 100 km/h, localement 110-120 km/h sur le littoral atlantique. L’après-midi, les régions centrales seraient les plus touchées : Massif Central, Poitou-Charentes, Centre-Val de Loire, Bassin Parisien et Champagne-Ardenne avec des bourrasques de l’ordre de 80 à 100 km/h, très localement un peu plus. En fin de journée, ces vents se déplaceraient vers les régions du nord-est jusqu’aux Alpes en s’essoufflant un peu, de l’ordre de 70 à 90 km/h tout de même. Le calme reviendrait sur le reste du pays.

Calme se poursuivant lundi. Mais pas forcément durable puisque le courant dépressionnaire rapide restera de mise les jours suivants, avec d’éventuelles intempéries venteuses à nouveau à craindre.

Ces deux coups de vent successifs sont à nouveau susceptibles de provoquer des dégâts, des coupures d'électricité et un danger aux biens et aux personnes. Prudence et renseignez-vous régulièrement des conditions météorologiques à venir.

VIGILANCE TEMPÊTE LAMETEO.ORG pour dimanche

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Jeudi 27 février 2020 - Réactualisé le vendredi 28 février 2020 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.