News

 

Record de chaleur en Antarctique, le vrai du faux

Les médias ont largement diffusé l’info ces derniers jours : le « Pôle Sud » a battu un record de chaleur absolu avec, et c’est très précis, 20,75°C. Plus précisément sur l’île Seymour, au nord de la péninsule Antarctique, finalement bien loin du véritable Pôle Sud. Une valeur extrême…ment discutable.

Cette température très (trop ?) précise de 20,75°C aurait été atteinte le 9 février sur une base météo Brésilienne sur l’île Seymour. Ce qui pose un problème. Il n’existe pas de station météo Brésilienne sur l’île ! La station météo officielle est la base Marambio, station Argentine où le thermomètre a effectivement affiché une valeur élevée avec 15,5°C, loin des 20,75°C annoncés, et un chouia moins que trois jours plus tôt finalement puisqu’il a fait 15,8 degrés le 6 février.

Mais alors d’où vient cette valeur de 20,75°C ? D’un groupe de scientifiques Brésiliens effectivement, se situant près de la station de Marambio. Ces scientifiques, des géologues et non des météorologues ou climatologues, ont alors mesuré la température de 20,75°C à l’aide d’une sonde-thermomètre située à l’air libre, et non sous-abri, sonde donc exposée au rayonnement solaire. Une valeur non-homologable et erronée de ce fait. Pour qu’une température soit homologuée, il faut qu’elle soit prise sous-abri, c’est-à-dire dans un abri blanc ventilé, non-exposé au soleil et ni au vent, situé à hauteur de tête d’homme, environ 1m50 à 1m80.

Fake news, intox, infox, bref, cette valeur ne tient donc pas la route. Malgré la douceur de ces derniers jours sur la péninsule Antarctique, le record de chaleur absolu pour le continent glacé reste 19,8°C le 30 janvier 1982 sur l’île Signy, dans les Orcades du Sud.

Et pour retourner dans le réel, il a fait jusqu’à 18,4°C sur la base Argentine d’Esperanza, nouveau record mensuel pour tout l’Antarctique, battant largement les 16,2°C du 26 février 1974 sur l’île Signy. Des records de douceur nocturne sont également tombés ces derniers jours. Ce chiffre de 18,4°C est donc la valeur à retenir. Elle est déjà exceptionnelle puisqu’elle établit un nouveau record absolu pour le mois de février en Antarctique !

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Samedi 15 février 2020 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.