Bilans mensuels

 

Mai 2010

Températures

Alors que l’été semblait déjà s’installer fin avril sur la France avec des températures proches des records de chaleur, ce fut la douche écossaise en première quinzaine de mai avec des records de froid et des chutes de neige en plaine… dans le sud !

La première quinzaine de mai a été particulièrement froide sur l’ensemble de la France, avec un déficit thermique de l’ordre de 3 à 4 degrés. La couverture nuageuse importante nous a épargné les gelées nocturnes, mais a considérablement freiné la hausse des températures diurnes, surtout dans l’est et le sud du pays. Le 4 mai a été exceptionnellement froid et agité sur les régions méridionales : il neige du piémont pyrénéen jusqu’à… Carcassonne, chute de neige la plus tardive sur la cité depuis le début des observations. À Carcassonne toujours ce même jour, il ne fait pas plus de 6,9 degrés, température maximale la plus basse pour un mois de mai qui pulvérise les 9,2 degrés du 2 mai 1949. Toulouse et Auch battent également des records de froid en température maximale ce jour-là avec 6,6 et 7,6 degrés. Dans le même temps, des « vagues géantes » ravagent la Côte d’Azur, avec des lames hautes de 4 à 6 mètres pour les plus importantes !
 



La deuxième quinzaine est beaucoup plus clémente, avec même un coup de chaud marqué pour les débuts de Roland Garros (deux jours au-dessus de 30 degrés à Paris, c’est rare en mai, mai 2010 est le 13e mois de mai à connaître au moins deux jours de forte chaleur depuis 1873). Le retard de la première quinzaine ne sera toutefois jamais rattrapé, et le déficit moyen national mensuel atteint 0,7 degré. Il faut remonter à 1996 pour trouver une température moyenne inférieure à la normale en mai.

On constate par ailleurs des disparités géographiques marquées, avec un déficit important vers le nord et l’est (-1,5 degrés à Lille, -1,2 degrés à Dijon), beaucoup plus faible vers l’ouest et le sud. La Corse fait bande à part puisqu’un léger excédent est noté (+0,4 degré).

Précipitations

D’importantes disparités géographiques sont à noter également concernant les précipitations, et comme en mars et avril, ce sont les régions du sud et de l’est qui ont été les plus arrosées, alors que le manque d’eau s’est encore accru vers le nord et l’ouest du pays. C’est entre la Bretagne et le Bordelais qu’il a le moins plu (moins de 60% de la normale), mais le déficit a concerné les deux tiers nord-ouest. Seules les régions situées le long des frontières de l’est jusqu’au pourtour méditerranéen ont enregistré des précipitations supérieures aux valeurs habituelles, avec parfois le double de la normale comme à Perpignan, Nice et Ajaccio. C’est surtout en début de mois qu’il pleut sur ces régions, avec des pluies parfois exceptionnelles en première semaine. Pendant ce temps-là, la sécheresse s’est installée un peu plus encore que les mois précédents sur un large quart nord-ouest. Des feux de landes se sont même déclarés en Bretagne en fin de mois durant l’épisode de chaleur !

 

Ensoleillement

Pas de surprise côté ensoleillement : l’astre du jour a été avare de ses rayons sur la majeure partie du pays, surtout dans l’est. Avec 96 heures de soleil, Strasbourg a connu son mois de mai le plus sombre depuis les premiers relevés de ce paramètre en 1969, battant les 108 heures de 1984. La durée d’ensoleillement a été plus conforme à la normale du Nord-Pas-de-Calais aux côtes de la Manche jusqu’au littoral Atlantique, mais aussi autour de la Méditerranée.



Ce mois de mai a donc été frais, le plus frais depuis 1996 (mais loin des records des mois de mai 1941, 1983, 1984), pluvieux dans l’est et le sud mais sec sur un large quart nord-ouest, et globalement peu ensoleillé, voire très sombre dans l’est.
 

Données des stations de Météo-France

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.