Les types de nuages

Les types de nuages

cumulussQui n'a jamais flâné étendu dans l'herbe à scrupter les nuages et à leur chercher quelque ressemblance avec des animaux ou des objets? Qui n'a jamais craint le gros nuage noir qui se rapproche en devenant menaçant? Les nuages font parti de notre quotidien, mais qui sont-ils exactement?

Les nuages apparaissent sous une infinité de couleurs, de formes et de tailles. On distingue cependant trois formes principales. Le cumulus, d'abord, gros nuage arrondi en forme de chou-fleur. Le stratus, ensuite, qui s'étend sans forme définie, et qui coiffe souvent comme un voile les hauteurs du relief. Le cirrus, enfin, très hauts dans le ciel, en forme de flocons ou de filaments. Tous les nuages sont des variantes et des combinaisons de ces trois types de base. Le stratocumulus, par exemple, est une couche basse de nuage cotonneux se présentant sous forme de strates. Beaucoup plus haut dans le ciel, le cirrocumulus est un nuage en flocons séparés qui donne un ciel moutonné et qui annonce souvent l'orage. Si un nuage est porteur de pluie, on parle en général de nimbus. Ainsi, un cumulonimbus est un grand nuage noir floconneux porteur de pluie et d'orage. Un nimbostratus consiste en une couche de nuages bas porteurs de pluie. Le nom que porte un type de nuages indique à quelle altitude il se rencontre. Les cirrus se trouve toujours à très haute altitude, ainsi que les cirrostratus et les cirrocumulus, au-dessus de 6.000 m en général. Les nuages de moyenne altitude (2.000 à 6.000 m) sont les altocumulus et les altostratus. A basse altitude enfin, les nimbostratus, les stratocumulus et les stratus, ces derniers pouvant même descendre jusqu'au sol sous forme de brouillard. Cumulus et cumulonimbus ont des altitudes plus variables, comprises entre 300 et 3.500 m.



Petites anecdotes...

cirro cumulusLes nuages les plus élevés sont les cirrus, qui se forment au-dessus de 8.000 mètres d'altitude. Ces nuages sont extrêmement froids: -35°C.

Les cumulonimbus sont parfois gigantesques. Ils peuvent atteindre plus de 10 kilomètres de diamètre et 18 kilomètres de haut, c'est-à-dire deux fois la hauteur du Mont Everest!

A l'intérieur d'un cumulonimbus, les vents atteignent parfois la vitesse de 200 km/h.

Les noms que l'on attribue aux nuages ont été établis en 1830 par l'anglais Luke Howard, météorologiste amateur et pharmacien de son état.

Les nuages de nacre rose se rencontrent à 24.000 mètres d'altitude. Ces nuages très fins n'apparaissent que quelques courts instants avant le lever ou après le coucher du soleil, lorsque le ciel est sombre. Ces nuages reçoivent les rayons du soleil qui se trouve au-dessous de l'horizon.