Les aurores polaires

Les aurores polaires

aurore polaireTrès rares sous nos latitudes, les aurores boréales sont un véritable spectacle dans les pays nordiques, au plus près du Pôle Nord. On le sait moins, mais il s’en produit également, dans une moindre mesure, au Pôle Sud... Entrons vite dans les monde mystérieux de ces lumières celestes nocturnes...

Les aurores boréales dépendent de l’activité solaire et du magnétisme de la Terre. C’est en fait le soleil qui provoque ces aurores boréales. La surface turbulente du soleil rejette dans l'espace des atomes et des particules subatomiques (protons, électrons). Lors de violentes tempêtes solaires qui se produisent tous les onze ans, une grande quantité d'électrons et de protons venant du soleil arrivent dans l'atmosphère terrestre et excitent les atomes d'oxygène et d'azote, lesquels deviennent subitement lumineux et produisent les magnifiques voiles (rubans ou rideaux) de lumière colorée que sont les aurores polaires. On les nomme polaires parce qu'une fois arrivées dans l'atmosphère terrestre, les particules sont prises au piège par le champ magnétique qui les force à se diriger vers les pôles magnétiques nord (aurore boréale) et sud (aurore australe). L'aurore a la forme d'une mince bande elliptique - l'ovale auroral - centrée sur les pôles nord et sud magnétiques, environ à 700 mètres des pôles géographiques. La grandeur de cette forme dépend de l'activité solaire : plus le Soleil est "silencieux" et le vent solaire calme, moins l'ovale est grand; contrairement, plus le vent solaire frappe le champ magnétique terrestre avec force et rafale, plus l'aurore devient large et s'étend.
Vous l’aurez compris, les aurores boréales ou aurores polaires ne sont pas un phénomène météorologique mais astronomique. On a l'impression qu’elles se produisent à la même hauteur que les nuages, mais les aurores se manifestent dans l'ionosphère, de 100 à 1000 km. Bien qu'il se produit des aurores polaires dès 60 km et jusqu'à une limite supérieure extrême de 2000 km d'altitude, c'est plutôt de 100 à 150 km environ au-dessus du sol qu'on les retrouve en plus grand nombre. Comme point de référence, la navette spatiale voyage à un peu plus de 300 km d'altitude. Leurs couleurs sont souvent vert ou jaune dans la plupart des cas, émise par les atomes d’oxygène à environ 100 km d’altitude. A plus haute altitude, elles prennent une couleur rouge foncé. Rappelons que ces aurores sont beaucoup plus fréquentes lors des tempêtes solaires qui se produisent tous les 11 ans : 1989 et 2000...



Petites anecdotes...

aurore polaireLes shamans inuit du centre du Canada prétendaient effectuer des voyages spirituels au sein des aurores pour y puiser des conseils sur le traitement des malades.

Selon une tradition circumpolaire, les aurores représentent les âmes des personnes qui sont décédées en versant leur sang lors d'un meurtre, d'un suicide ou d'un accouchement.

Seuls les Esquimaux de Point Barrow considéraient les aurores comme une mauvaise chose. Ils allaient même jusqu'à se munir de leurs couteaux pour les chasser...!

En 1989, des aurores polaires ont été observées à Rennes, Bordeaux et en Belgique...