Les inondations

Les inondations

Les inondationsParmi les phénomènes météorologiques les plus dangereux et les plus meurtriers figurent tout d'abord les inondations. La France est parfois exposée aux crues, mais les conséquences sont bien plus graves dans les zones tropicales où des quantités de pluie énormes peuvent tuer plusieurs milliers de personnes.

Trop d'eau sur un espace trop restreint en trop peu de temps et c'est l'inondation et le désastre! Les inondations les plus catastrophiques sont celles qui surviennent sans que l'on puisse s'y attendre. Jusqu'en 1972, les habitants de Calama, au Chili, se croyaient sans aucun doute à l'abri des inondations. Cette petite localité du désert d'Atacama se trouve en effet protégée des pluies par la Cordillère des Andes, au point qu'il n'y pleuvait plus depuis quatre siècles. Et pourtant, le 10 février 1972 au milieu de l'après-midi, des pluies torrentielles s'abattirent sur Calama, provoquant des inondations catastrophiques et des glissements de terrain. Il existe plusieurs sortes d'inondations. Certaines se produisent par cumuls de pluie importants sur une durée relativement importante. Les pluies ruissellent le long des montagnes, des collines pour gagner les rivières et les fleuves qui finissent par déborder, recevant plus d'eau qu'ils ne peuvent en évacuer. Des inondations-éclair se produisent lorsqu'une très grande quantité d'eau tombe en très peu de temps, provoquant une brusque montée des cours d'eau (Vaison-la-Romaine le 22/09/1992) ou en milieu fortement urbanisé lorsque les égouts ne peuvent pas contenir la trop grande quantité de pluie (Paris le 30/05/1999). Enfin, les inondations de type exceptionnel sont causées par le passage d'un cyclone tropical (Bangladesh en 1970) noyant d'énormes étendues sous l'eau et tuant des milliers de personnes. Près des côtes, des marées d'une ampleur importante peuvent aggraver la situation. Lorsque de fortes marées viennent à la rencontre des crues d'une rivière, la catastrophe menace les villes côtières.



Petites anecdotes...

Les inondationsLe 14 juillet 1987, un orage d'une extrême violence provoque un torrent de boue et de débris (arbres, voitures...) qui traverse un camping au Grand Bornand. 23 personnes sont tuées.

Le 3 octobre 1988, encore un orage mais cette fois-ci sur Nîmes où il tombe jusqu'à 420 mm en moins de 24 heures. Un torrent de boue traverse la ville, fauchant des vies et provoquant des dégâts considérables.

Le 22 septembre 1992, c'est au tour de Vaison-la-Romaine de subir les caprices d'un orage d'une extrême violence. Il est tombé jusqu'à 448 mm au Caylar dans l'Hérault. Toute la ville basse de Vaison-la-Romaine est emportée par les eaux gonflées de l'Ouvèze.

En 1970, un million de personnes périrent sur le passage d'un cyclone dans le Delta du Gange, sur le Bangladesh.

Le Déluge dont il est question dans la Bible fut probablement l'une des nombreuses inondations qui se produisirent en Mésopotamie, dans les plaines du Tigre et de l'Euphrate (l'Irak actuelle), 4.000 ans avant J-C.: des fouilles effectuées sur le site de la cité antique d'Our ont mis au jour une couche de boue déposée lors du Déluge.