News

 

Février 2020 : Record de douces nuits à Paris depuis 1873

La station météorologique de Paris-Montsouris, ouverte en 1873, vient de connaître sa cinquième nuit avec 10 degrés ou plus au court de ce mois de février. Un record ! Il efface les trois cas des mois de février 2002 et 2017.

Toutefois, en considérant les relevés météo de l'observatoire de Paris, ouvert en 1667, un autre mois de février se démarque par une douceur nocturne exceptionnelle : 1767 avec également 5 nuits au-dessus de 10 degrés de minimum. Les mois de février 1762 et 1768 avaient par ailleurs connu 4 nuits au-dessus de ce seuil ! Février 1767 est le deuxième mois de février le plus doux dans la capitale après février 1990... jusqu'en 2019. Février 2020 devrait le remplacer.

Février 2020 n'est donc pas un cas totalement isolé, mais rarissime pour ce paramètre très précis (nuit à 10 degrés ou plus). A noter que le réchauffement urbain Parisien, exacerbé de nos jours, n'explique pas forcément ce chiffre puisque Melun et Orly ont également connu 5 nuits à plus de 10 degrés au cours de ce mois de février 2020.

Le milieu du 18ème siècle a connu un bref et rapide réchauffement d'une trentaine d'années à la faveur d'une hausse de l'activité solaire en terme d'énergie envoyée vers la Terre (irradiance solaire), ainsi qu'une accalmie dans l'activité volcanique, régulièrement forte dans ce que l'on appelle le "Petit Age Glaciaire". Certaines vagues de chaleur rivalisaient alors quasiment avec nos pics de chaleurs récents. Le mois de mai 1758 reste le plus chaud connu à Paris jusqu'à présent selon les données brutes de l'Observatoire de Paris, tout comme juillet 1757 qui reste un chouia devant juillet 2006 ou encore juin 1775 devant 2003. Ces données brutes ont toutefois pu être révisées depuis et revues à la baisse par les climatologues, les conditions d'observations de l'époque n'étant pas jugées suffisamment normées et fiables.

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Lundi 24 février 2020 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.