News

Novembre 2019 et sa vague d’effroi

De nombreux articles ont fleuri ces derniers jours dans la presse écrite, sur le web et certains JT ont fait leur ouverture sur cette offensive hivernale attendue ces prochains jours sur la France. Une véritable vague d’effroi a déferlé sur nos médias !

Et pourtant… Aucune vague de froid en vue ! Un temps assez froid pour la saison, certes, jusqu’en milieu de semaine prochaine au moins, en particulier jeudi et vendredi, à la faveur d’un flux de nord provenant de l’Arctique. Mais comme il s’agit d’un air froid d’origine maritime, pas de grand froid en vue. D’autant que l’importante couverture nuageuse limitera le refroidissement nocturne. Il gèlera à peine par endroits. Les températures diurnes accuseront davantage le coup pour les mêmes raisons : le ciel très chargé empêchera le réchauffement de l’atmosphère les journées.

Il y aura bien des flocons jusqu’en plaine, entre jeudi et vendredi dans le grand Est, des Ardennes et de la Lorraine à la région Rhône-Alpes jusqu’en Auvergne, mais pas besoin d’une « vague de froid » pour qu’il neige, puisque des températures proches de 0 degré suffisent, y compris faiblement positives. De même, une vague de froid peut se produire sans donner de neige, comme la vague de froid sec de novembre 1998 durant une semaine par exemple, une vraie celle-là, avec des pics de froids descendant sous les… -10 degrés et des journées sans dégel. La vague de froid la plus récente en novembre date de la toute fin novembre 2010, avec des chutes de neige localement exceptionnelles et des pics de froid remarquables :  20 cm de neige et -15 degrés à Orléans !

En conclusion : pas de vague de froid en vue ! Un froid humide modéré, pas très agréable compte-tenu de la forte humidité et du vent parfois sensible. Mais les thermomètres resteront bien trop hauts-perchés pour parler de vague de froid. Même si ce type d’événement peu parfois se produire dès le mois de novembre (2010, 1998, 1993, 1989, 1985, 1980 etc). L’hiver météo débute officiellement le 1er décembre. Et bien que prévu doux et humide par les tendances saisonnières, l’hiver 2019-2020 pourrait connaître une ou deux vagues de froid s’intercalant dans cette probable douceur. Cette profusion d'infos (intox !) et articles racoleurs ne fait que confirmer la tendance à l'alarmisme, au catastrophisme, au buzz, au toujours plus... de nos médias. 

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Mardi 12 novembre 2019 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.