News

Tendances saisonnières : hiver froid ou doux ? Le point !

Plusieurs sites météo, professionnels ou amateurs, proposent des tendances saisonnières à plusieurs mois. Un exercice qui a vu le jour à la fin des années 90, plus officieusement beaucoup plus tôt avec des prévisions à plusieurs semaines et plusieurs mois proposées par exemple par Jean Breton ou Albert Simon. Revenons à aujourd'hui et faisons le tour des tendances saisonnières proposées pour l'hiver 2019-2020.

Le site sur lequel vous naviguez, Lameteo.org, propose des tendances depuis 20 ans, depuis 1999. Avec un taux de réussite de 61%. Avec toutefois des difficultés rencontrées de façon assez récurrente sur les mois de novembre et février, les plus mal prévus avec seulement 33% de réussite. Pour les deux autres mois qui nous intéressent, décembre et janvier, les taux de réussites atteignent respectivement 67 et 58%. Et pour la fin d'hiver astronomique, mars, le taux remonte à 67%, après donc les 33% de février. Pour ce désormais tout proche hiver, Lameteo.org et son webmaster Frédéric Decker tablent sur un hiver globalement doux et pluvieux. Deux bonnes nouvelles si cela se vérifie : 1 : une sécheresse effacée, y compris en profondeur ; 2 : un bon enneigement en montagne à moyenne et haute altitude. Bien que prévu doux, quelques périodes de froid pourraient s'inviter temporairement, ainsi que des épisodes neigeux en plaine, notamment en février, avec un excédent thermique très modéré et une marge d'erreur encore importante. Le doux hiver 1998-99 a connu des épisodes neigeux significatifs sous un froid modéré le 12 janvier puis début février. Entre autres nombreux exemples. Les tendances de MeteoNews sont évidemment identiques à celles de Lameteo.org, réalisées par le même météorologue.

Le service national Météo-France mise aussi sur un hiver doux de façon uniforme sur la France et les pays voisins. Les précipitations seraient excédentaires au nord de la Loire, déficitaires près de la Méditerranée et davantage de saison entre les deux. Pour les citer : "Avec le flux d'ouest dominant, des conditions qui devraient être plus douces que la normale sont prévues sur une grande partie ouest de l'Europe, incluant la France. À l'inverse, le Proche-Orient pourrait connaître un temps plus froid que la normale. Pour ce qui concerne les précipitations, la circulation de perturbations océaniques fréquentes devraient générer des conditions plus humides que la normale sur l'Europe du Nord-Ouest, tandis que l'Europe méditerranéenne, située sous des champs de pression plus élevés en moyenne, devrait connaître des conditions plus sèches que la normale. La France devrait se situer au carrefour de ces influences, avec des conditions plus humides au nord de la Loire et plus sèches autour de la Méditerranée. Entre les deux, aucun signal significatif ne se dégage."

Sur La Chaîne Météo - MétéoConsult, leur spécialiste Régis Crépet annonce des mois de décembre et janvier doux et assez bien arrosés. Février devrait se situer un peu plus "dans les clous" côté thermomètre sous des précipitations toujours excédentaires, mois qui serait donc le plus froid de l'hiver. Un hiver donc doux et pluvieux dont se réjouit le météorologue, mettant fin à la sécheresse profonde de ces derniers mois.

Sur Météo Express, le créateur du site et prévisionniste Alexandre Slowik suit lui aussi la même tendance d'un hiver doux et humide, avec cette même logique, partant d'un mois de décembre très doux, janvier un peu moins et février encore moins. Quant au mois de mars 2020, il resterait arrosé et encore assez doux.

Météo Contact reste à peu près sur cette même tendance douce, mais cette fois-ci plutôt sur janvier, alors que décembre ne serait que légèrement excédentaire en température. Février resterait doux. Contrairement aux sites cités précédemment, les cumuls de pluie seraient bien moindres, de saison voire en dessous, notamment au sud de la Loire.

Sur Météo-Paris et les sites Météo-villes, le météorologue et présentateur météo sur BFMTV Guillaume Séchet indique également une tendance à l'hiver doux et pluvieux, là aussi surtout sur décembre et janvier, dans une moindre mesure en février prochain. Mars 2020 resterait doux et pluvieux.

Sur le site Meteone, le météorologue amateur Stéphane Fievet, qui a démarré ce type de tendances à la fin des années 90, part sur une toute autre option, à savoir un hiver globalement froid, plus particulièrement décembre et janvier avec un déficit thermique important de l'ordre de 2 degrés ! Février repasserait un peu au-dessus des normales de saison tout en conservant quelques périodes hivernales. Un hiver qui serait neigeux selon lui.

Sur MétéoLaFlèche, Cyril Dupont mise sur un hiver plutôt froid également, dans des proportions plus modérées que Meteone, avec 1 degré de déficit en décembre, un écart de -0,55 degré (très précis !!) en janvier et -0,5 degré en février. Un hiver qui serait arrosé et parfois neigeux, un peu moins en décembre qui serait plutôt sec.

6 sources sur 8 annoncent donc un hiver 2019-2020 doux et pluvieux, soit les trois-quarts. Avec, il faut le rappeler, une fiabilité de 60% en général, ce qui laisse une marge d'erreur de 40% tout de même. Bref, tout reste possible ! Rendez-vous le 28 février prochain ou en mars 2020 pour le bilan !

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Dimanche 10 novembre 2019 - 

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.