News

Harvey, cyclone de tous les records aux Etats-Unis ?

Le cyclone de catégorie 4 "Harvey" a durement frappé le sud-est du Texas, et plus particulièrement Houston et ses environs, provoquant des inondations catastrophiques. Mais Harvey est-il le cyclone de tous les records ?

Depuis 1970, Harvey est le quatrième cyclone majeur, de catégorie 4 ou 5, à frapper le sol des Etats-Unis, après Hugo (1989), Andrew (1992) et Charley (2004), soit un tous les 12 ans en moyenne, Katrina n'étant "plus qu'un" cyclone de catégorie 3 lorsqu'il toucha la Louisiane en 2005. Ce chiffre était plus élevé entre 1926 et 1969, avec 14 cyclones majeurs frappant le sol étasunien.

Depuis 1886, trois cyclones de catégorie 5 ont concerné les USA : le dernier étant Andrew en 1992, Camille en 1969 et un ouragan nom nommé à l'époque en 1935 (892 hPa en son centre, valeur la plus basse relevée dans le pays). 

Concernant le Texas, Harvey est le septième cyclone majeur recensé sur l'état depuis 1886. Ses vents moyens de 115 noeuds (184 km/h) sont au même niveau que l'ouragan de Galveston (non nommé) en 1915 et que le "1916 Texas Hurricane" (en 1916 donc). Il est dépassé par le cyclone (non nommé) de 1900 à Galveston également : 120 noeuds (192 km/h), celui de Freeport en 1932 (non nommé) avec 130 noeuds (208 km/h), "Carla" en 1961 avec 125 noeuds (200 km/h) et celui d'Indiana en 1886 avec 130 noeuds (208 km/h). Ce dernier détient aussi le record de basse pression en touchant terre au Texas avec 925 hPa contre 938 hPa pour Harvey. En terme de vent, pas de record donc, plusieurs ouragans ayant dépassé Harvey.

Les records de pluie sur une journée dans ce secteur n'ont pas été atteints lors d'un cyclone, mais durant le passage de la tempête tropicale "Claudette" notamment à Alvin, Texas, avec 1100 mm en 24 heures, record national qui tient toujours depuis. Avec des pics à plus de 1318 mm en quatre jours, Harvey figure parmi les cyclones les plus pluvieux observés aux Etats-Unis. Il est dépassé seulement par le cyclone Hiki qui frappa non pas le continent, mais les îles Hawaii mi-août 1950. 


Texas : Claudette en 1979

Après Harvey et ses 1318 mm sur quatre jours, la tempête tropicale Amelia et ses 1219 mm figure en seconde position, phénomène ayant frappé le Texas en 1978 entre le 30 juillet et le 1er août, soit trois jours. En terme d'intensité, c'est toujours Claudette qui détient donc le record avec un peu moins de pluie (1100 mm) mais sur 24 heures seulement... un an plus tard seulement.

Les effets catastrophiques d'Harvey sont dus à deux paramètres : son point de chute, sur Houston, mégapole de plus de 6 millions d'habitants. Le bétonnage exacerbé de cette ville au ras de l'eau de la mer des Caraïbes a très largement aggravé le phénomène des inondations. Autre paramètre aggravant : la lenteur du cyclone Harvey. Bloqué par de l'air anormalement froid situé plus au nord, sur les Grandes Plaines, l'ouragan n'a quasiment pas pu bouger durant 96 heures. Des pluies diluviennes quatre jours durant sur des zones urbaines ont ainsi provoqué une des pires inondations qu'aient connu les Etats-Unis. Un comble dans ce pays désormais gouverné par un président totalement détaché des sujets environnementaux et climatiques !

Les yeux se tournent désormais vers le cyclone "Irma" présent au-dessus de l'Atlantique et se dirigeant vers les Caraïbes. Il pourrait intéresser les Antilles, y compris la Martinique et la Guadeloupe, en milieu de semaine prochaine. Cela reste toutefois à confirmer et à préciser d'ici là.

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Jeudi 31 août 2017 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.