News

La "miss météo" Fanny Agostini bientôt sur Thalassa

La présentatrice météo de BFMTV va prendre la succession de Georges Pernoud, qui présentait le magazine de la mer "Thalassa" depuis 1980 sur France 3.

C'est un grand bouleversement pour le petit écran. Pour la première fois, une femme va présenter Thalassa. Après 37 ans de bons et loyaux services, Georges Pernoud raccroche le tablier. Il cède sa place à Fanny Agostini, selon Le Parisien. La présentatrice météo sur BFMTV prendra les rênes du magazine de la mer dès la rentrée, en septembre.

Le rédacteur en chef de l'émission, Erik Berg, confie son "coup de coeur" pour la journaliste de 29 ans. "C'est une véritable spécialiste du climat engagée de façon positive: elle sait tout de la biodiversité marine! Et c'est une fan de l'émission, qu'elle connaît presque par coeur", assure-t-il au quotidien. Avant d'ajouter: " Elle incarne la génération Thalassa, ce legs qu'a pu insuffler Georges Pernoud."

Un changement de format?
Le programme va quelque peu évoluer avec l'arrivée de sa nouvelle présentatrice. "Dans la première partie, Fanny ira à la rencontre des protagonistes et fera progresser l'histoire. Elle a le sens du contact et elle sait aller chercher les gens avec le sourire", confie le rédacteur en chef. L'idée est d'obtenir "une émission plus incarnée", précise Erik Berg.

Mais que les fans se rassurent, la deuxième partie restera consacrée aux voyages et aux grandes expéditions.

Fanny Agostini est le "coup de coeur" d'Erik Berg, rédacteur en chef de Thalassa. Fanny Agostini, 29 ans, sera la nouvelle animatrice du programme de France 3, dès la rentrée prochaine. "C'est une journaliste, une véritable spécialiste du climat engagée de façon positive : elle sait tout de la biodiversité marine! Et c'est une fan de l'émission, qu'elle connaît presque par coeur. Elle incarne la génération Thalassa, ce legs qu'a pu insuffler Georges Pernoud", résume Berg auprès du Parisien.

Fanny Agostini, qui présente la météo sur BFMTV depuis 2011, est effectivement devenue, au fil de son parcours, une journaliste engagée. Elle débute à France Bleu Pays d'Auvergne, d'où elle est originaire, elle y présente l'info trafic puis un peu la météo, avant de s'inscrire dans une école de radio puis d'intégrer RTL. 

C'est lorsqu'elle rejoint le groupe NextRadio, RMC et BFMTV, que Fanny Agostini s'éprend du temps. "Je n'avais pas d'attirance particulière pour la météo en arrivant, explique-t-elle à Télé Star. Mais j'ai réussi à donner du sens à mon métier en me penchant sur la discipline. Quand on comprend les mécanismes qui régissent l'atmosphère en mouvement, c'est passionnant."

En présentant la météo, Fanny Agostini tombe aussi amoureuse de son actuel compagnon. "Grâce à la météo, j'ai rencontré la personne qui fait partie de ma vie et que j'aime follement, indique-t-elle à Télé Loisirs. À l'occasion de la COP 21, quelqu'un m'a invité à une manifestation. On ne s'est plus quittés depuis. C'est une personne engagée pour la préservation de la nature et la lutte contre le changement climatique."

Engagée, Fanny Agostini l'est aussi en politique. Elle est conseillère municipale de La Bourboule depuis 2014. "Je n'appelle pas ça de la politique, tempère-t-elle lors d'une interview donnée à Télé Star. Je suis bourboulienne, une ville de 2000 habitants, à la louche. C'est un amour pour ma ville, envie d'agir concrètement. Je n'appelle pas ça de la politique à cette échelle là. Je ne suis pas encartée du tout, j'ai vraiment un attachement profond pour ma ville et une envie d'action."

Approchée par France 2 en 2014, Fanny Agostini avait refusé leur offre, convaincue par la direction BFMTV de rester. Mais Thalassa était sans aucun doute le rêve de la journaliste, qui affirmait à Télé Star souhaiter "faire autre chose."  

"Je me suis rendue compte qu'être sur le terrain était très important pour moi, tout comme traiter des sujets de fond liés au climat et à la biodiversite sous forme de reportage ou d'enquête", indiquait-elle. Sur Thalassa, les sujets de fond ne devraient pas manquer.

- Extraits d'article du journal "L'express" - Jeudi 15 juin 2017 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.