News

Janvier 2017, troisième mois de janvier le plus chaud sur Terre

Comme lors des quatre derniers mois de l'année 2016, janvier 2017 n'établit pas de nouveau record de chaleur mondial, malgré un excédent thermique notable de 0,88 degrés par rapport à la moyenne du 20e siècle. Deux mois de janvier ont été plus chauds que cette année sur la planète depuis 1880 : 2016 qui détient le record et 2007.

Si la douceur et la chaleur l'ont emporté sur la majeure partie de la planète en janvier 2017, quelques exceptions notables sont observées, avec du froid sur l'ouest des Etats-Unis, sur une large partie de l'Europe, y compris en France, l'ouest de la Russie, les pays du Maghreb, le Népal, mais aussi l'extrême sud de l'Afrique, la Nouvelle-Zélande et le nord-ouest de l'Australie.

Au contraire, des excédents thermiques remarquables ont concerné le nord-est de l'Alaska et le grand nord canadien avec plus de 5 degrés de trop.

Cet énième mois doux s'inscrit bien sûr dans le contexte de réchauffement climatique des 40 dernières années. La légère baisse des derniers mois est en grande partie due au phénomène la Niña, un refroidissement des eaux de surface du Pacifique équatorial au large des côtes de l'Amérique du Sud. La Niña reste assez modérée depuis août dernier jusqu'en décembre avec un déficit thermique de l'ordre de 0,6 à 0,8 degré. Depuis janvier, un réchauffement se produit, d'où un retour à des conditions neutres susceptibles de persister ces prochains mois avant une nouvel baisse possible en fin d'année 2017 et un retour à la Niña.

- Frédéric Decker, Lameteo.org - Vendredi 17 février 2017 -

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.