News

Rencontre avec Daniela Prepeliuc, miss météo

Credit photo : Jean Michel Clajot

Après le départ de Fanny Agostini pour "Thalassa" sur France 3, Daniela Prepeliuc, miss météo sur plusieurs chaînes TV déjà, prend sa succession sur BFMTV à partir de fin août. Très accessible, très humaine et fort sympathique, Daniela a accepté de répondre à mes questions...    Credit photo : Jean Michel Clajot 

Fred D : Salut Daniela. Après ITélé, te voilà depuis peu sur BFMTV pour présenter la météo aux côtés de Sandra Larue, Christophe Person, Fanny Agostini et cie... Pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter et préciser ton parcours ?

Daniela P : Mon parcours est atypique. Je suis d'origine belgo-roumaine, j’ai 32 ans et je suis diplômée en journalisme européen. Et pourtant, depuis 5 ans, c’est dans le journalisme météo que je me spécialise. D’abord à travers des expériences dans les médias belges et français. Mais aussi en assistant à des conférences, des forums et des colloques sur le climat et l’environnement. Ce qui me plaît dans ce métier, c’est d’apprendre tous les jours. C’est le propre de notre métier de journaliste.

Concrètement, je travaille entre Paris et Bruxelles. Au total, j’ai la chance de présenter les bulletins météo sur 3 chaînes de TV : TV5Monde, RTL-TVI (chaîne de télévision belge) et Bfmtv.

La météo est visiblement ton dada... Pourquoi la météo ? Un centre d'intérêt ? Une passion ? Qu'est ce qui t'intéresse le plus dans cette science ?

Ce qui me plaît dans mon rôle de journaliste météo, c'est de vulgariser des phénomènes météo complexes. De donner les outils aux téléspectateurs pour comprendre ce qu'il se passe. Mon  but, c'est d'être la plus didactique possible et d'apporter une plus-value dans chacun de mes bulletins. A l’heure où la météo et les phénomènes climatiques ne cessent d’être au cœur de l’actualité, la sensibilisation des téléspectateurs est une priorité. 

Et l'environnement en général aussi. Est-ce que tu t'investis personnellement dans certaines causes environnementales ?

Dès que j’ai un peu de temps, je m’investis dans l’éco volontariat. Je sensibilise les jeunes, via les écoles, au réchauffement climatique, à la préservation de l’environnement et aux éco-gestes.

En tant que miss météo, quel message aimes-tu ou voudrais-tu faire passer auprès de ton public ?

Soyez conscients et agissez. Le réchauffement climatique a déjà des conséquences sur notre planète actuellement. Les phénomènes extrêmes sont de plus en plus régulières. Exemples : fortes chaleurs, fortes pluies… Certaines iles du Pacifique sont clairement menacées.

Vous pouvez agir ! Comment ? En sensibilisant mais aussi en adoptant des gestes quotidiens qui feront moins de mal à  notre planète.

Entre Belgique et France, ton planning doit être surchargé... Et un mariage prévu en 2017 selon la presse belge. Comment arrives-tu à tout gérer ? Serais-tu une super woman ? ;-)

Je travaille par passion et je suis quelqu’un de très curieux. Deux traits de mon caractère qui collent parfaitement avec ce rythme de vie à 300%. Un Rythme qui me convient à merveille.

Merci beaucoup ! :-)

Frédéric Decker, Lameteo.org

 

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.